Pour les entreprises, le capital humain est le plus important. C’est grâce à lui que l’entreprise prospère, surtout si à travers le recrutement, de bons éléments ont été retenues. Etant donné que les exigences du travail sont souvent progressives, l’entreprise peut à un moment se sentir obligé de payer une formation pour un employé clé qui devra assurer plus tard de nouvelles missions. Les formations en langues étrangères en font partie, surtout lorsqu’il faut à tout prix représenter la marque dans un pays étranger. Alors, le challenge sera de pouvoir assurer ses attributions et à la fois associer l’apprentissage de la nouvelle langue.

Le meilleur timing

En plus des objectifs à atteindre chaque jour au travail, il faudra ajouter les cours de langue. Alors, pour éviter un surmenage de l’apprenti, il est nécessaire de l’inscrire pour un programme aéré et léger. En choisissant le mauvais rythme, tout sera perdu d’avance. Il est donc recommandé d’avoir au programme de chaque semaine deux cours d’une durée d’une heure et demi ou deux heures par séance. Toute la formation doit durer 4 à 5 mois, pour plusieurs raisons:
– Le temps d’adaptation: il est important pour les professionnels de reprendre les habitudes scolaires, car certains ont perdu les reflexes depuis longtemps. Les 4 premières séances seront donc des moments de prises de contact, et d’adaptation qui permettront à l’apprenant d’être davantage motivé pour la suite.
– Les obligations du boulot: Il est clair que les cours ne sont pas censés s’éterniser. Du coup, il faut maximiser l’apprentissage en quelques mois. Celui ci perturbera à coups sûr le rendement au travail, car les cours sont jalonnés d’exercices et de devoirs de routine qui aident à la mémorisation. Il faut en plus gérer les lacunes, et les difficultés de l’apprenant au fur et à mesure des cours pour être sûr du niveau de celui ci. Il faut donc en finir au plus vite, tout en laissant assezde temps à l’apprenant
–  Le budget alloué par l’entreprise: ce n’est pas seulement une question d’argent, mais il doit être rentabiliser. Cette somme doit permettre à l’apprenant d’assimiler assez de connaissances, pour remplir ses prochaines missions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *