Nous sommes nombreux à rêver de voyages partout dans le monde, à la recherche des nouveaux horizons. C’est très enrichissant d’apprendre de nouvelles habitudes, surtout lorsqu’on se trouve dans cet environnement précis, très différent de ce à quoi nous sommes habitués. Mais pour s’intégrer plus vite et passer un séjour plus intéressant, il faut aussi parler leur langue. C’est le facteur principal pour faciliter l’intégration, d’où la nécéssité d’apprendre au moins les bases d’une langue étrangère avant d’y aller. C’est peut être difficile d’apprendre à parler deux langues, et pour autant certains réussissent à en parler 3, 6 et même 9. C’est le cas d’un spécialiste en langues étrangères appelé Matthew Youlden qui est polyglotte, et ne cessent de conseiller et inspirer les autres sur l’exploit de ses capacités linguistiques.

Quelques conseils efficaces

Ce jeune polyglotte parle 9 langues différentes, et comprend jusqu’à 12 autres. Cela semble impossible pour certains, rien qu’en imaginant comme il est facile de s’embrouiller avec juste 3 langues apprises. Selon lui, il faut tout d’abord être très motivé, puis cherchez à pratiquer la langue partout et au quotidien. Tenir une conversation basique ne sera possible qu’en pratiquant tout ce que vous avez appris, en vous impregnant de cette culture au maximum. Et plus l’apprentissage sera rapide, plus vous serez motivé pour les niveaux supérieurs. Si possible, cherchez vous un partenaire avec qui discuter tout le temps et sans aucun complexe. Matthew dans son cas propre, partageait une motivation reciproque avec son frère jumeau Michael, lui aussi polyglotte. Et parler vous à vous même si vous n’avez pas cette possibilité. Rendez vous dans un restaurant chinois et converser avec les autres, écrivez des poèmes ou des chansons en portugais, acheter des livres pour enfants en italien, etc. L’important est de vous imprégner le plus possible et de vous exprimer. Ne rester pas seulement chez vous et faites preuve de créativité. Comme une enfant, n’ayez aucun complexe lorsque vous faites des fautes. Soyez détendus, écoutez les autres s’exprimer, analyser leurs attitudes, car parler en adoptant les bonnes attitudes est encore mieux. Il n’est pas donc obligatoire de voyager pour bien apprendre une langue étrangère, et ça, Matthew l’a bien compris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *